Des progrès considérables ont été réalisés afin de réduire le niveau de pauvreté dans le monde. Néanmoins, les inégalités persistent et des disparités conséquentes existent toujours, notamment en matière d'accès à la santé ou à l'éducation. De nombreuses personnes subissent des discriminations liées à leur genre, leur handicap ou leur appartenance ethnique. L'objectif 10 vise à s'assurer que chacun puisse être en mesure de s'épanouir personnellement et de vivre une vie saine et heureuse.

Comment le sport répond à cette problématique ?

Le sport est un puissant vecteur d’intégration sociale. Il favorise le lien social, qui encourage la communication et le respect, favorise les rencontres et amène les participants et les spectateurs à partager des émotions fortes.

Le sport peut promouvoir l’égalité, la lutte contre les discriminations et la diversité.

Le sport permet également de faciliter l’inclusion des personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité, et l’autonomisation des jeunes filles et des femmes.

Ainsi, le développement des activités physiques contribue à réduire les inégalités tout en servant d’appui à la coordination de l’action sociale. C’est aussi un ciment pour l’éducation et la formation, donc un facteur de croissance et d’emploi.

Projet relatif à l'objectif 10
Solidarité Aveugle : le cécifoot pour le développement
Le programme "Solidarité Aveugle" est déployé au Mali par l'association Libre Vue et met le cécifoot au cœur de l'épanouissement et du développement personnel de jeunes déficients visuels.